Partagez | .
 

 Un feu ardent ... [SOLO][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Klaus
 
 
avatar

Niveau :
3 / 1003 / 100

Messages : 27
Date d'inscription : 06/06/2017

Feuille de perso
Equipement/Argent/Pouvoir :

MessageSujet: Un feu ardent ... [SOLO][Terminé]   Jeu 8 Juin - 0:21
Klaus entra dans le Dungeon pour la première fois. Il avait passé tellement de temps à étudier pour savoir contrôler ses pouvoirs, qu’il fallait voir si tout ça avait payé. Pour une première fois, il aurait dû se lier à un groupe, il le savait. Mais n’étant pas sûr de lui, il ne voulait pas se rater et mettre en danger la vie d’autrui.
Le jeune homme s’engouffra dans la plaine où la brise lui caressait délicatement ses cheveux rouges. Il appréciait le silence que lui offrait le Dungeon. Klaus marcha tranquillement, réfléchissant tout de même à s’il aurait dû prendre une arme ou non. Ce n’était pas vraiment dans ses cordes de manier les armes, il avait un bon sens de l’équilibre et une bonne agilité pour pouvoir survire un petit temps dans le premier étage.

Alors que tout était d’un calme alarmant, le jeune homme entendit un bruit de charge venir de sa gauche derrière de grandes feuilles. Il s’y approcha mais au moment de les écarter, son sens de la survie lui disait de fuir. Klaus se rua sur le coté pile au moment où un sanglier féroce allait le percuter de plein fouet. Le jeune homme écarquilla les yeux en voyant la bestiole. Elle était immense. Vraiment immense.
Klaus se releva et joignit ses mains, commençant à créer une boule de feu alors que le sanglier s’était retourné pour charger de nouveau.
Le jeune homme avait une respiration rapide, incertaine. Et sa magie le ressentait, il n’arrivait pas à se concentrer suffisamment pour créer sa boule de feu. Ses yeux passèrent de ses mains au sanglier qui se rapprochait dangereusement.
Klaus se décala au dernier moment. Mais trop tard. Il percuta une défense de l’animal qui l’envoya valser contre un arbre. Le choque sonna légèrement l’élémentaliste, mais qui se releva facilement malgré le sang qui coulait sur son front. Il serra les poings et une sorte d’aura rougeâtre se mit à flotter autour de lui. Concentration. Calme. S’il ne pouvait pas tuer la bête la moins puissante de cet étage, comment allait-il faire par la suite ?
L’aura du jeune homme se concentra sur ses mains et il réussit à faire apparaître une flamme dans chaque main. Les noyaux de ses flammes étaient d’un bleu vif, aussi vif que ce feu. Alors que la bestiole fonçait une nouvelle fois sur Klaus, ce dernier joignit ses éléments qui fusionnèrent en une énorme flamme. Celle-ci tourna sur elle-même pour former une boule alors que le sanglier continuait à courir vers son adversaire. Klaus mit ses mains derrière la boule qui devait faire la moitié de sa taille et la propulsa vers le sanglier qui se la prit de plein fouet à quelques mètres de lui. Le sanglier prit feu instantanément et commença à se tordre de douleur. Klaus recula pour ne pas se prendre les coups perdus de ce monstre. Il était en train de mourir brûlé vif. Klaus regarda la scène qui lui donnait d’atroces flashes. Ces cris de souffrances étaient abominables. Il devait l’achever, mais comment ?

Klaus chercha de tous les cotés quelque chose de pointues ou très lourds pour tuer l’animal, mais à part d’énormes rochers, rien ne semblait assez puissant pour tuer une bête de cette taille. Il fallait qu’il trouve le moyen de le tuer rapidement par le feu.
Klaus prit une pierre de la taille de sa paume. S’il pouvait l’envoyer assez fort pour transpercer la peau de l’animal, il pourra bruler son cœur et le tuer instantanément. Mais même avec ses pouvoirs de télékinésie, il ne pouvait pas déplacer un objet aussi vite.
Il n’avait plus le choix, il devait bruler la bestiole jusqu’à la mort. Les yeux de Klaus se mirent à s’enflammer, une lueur cyan remplaçant ses pupilles d’un noir charmant. Dans le creux de ses mains, les mêmes lueurs cyans apparurent et du feu en émana en grande quantité. Klaus ouvrit ses paumes vers l’animal et tout le feu que créé ses mains se propulsèrent vers le sanglier qui carbonisa en quelques secondes, tombant en poussière. Klaus s’arrêta, essoufflé, lorsqu’il n’entendait plus les agonies de la bestiole. Il s’écroula sur les fesses, ne tenant même plus sur ses jambes. Il ne pensait pas épuiser autant de magie pour le premier adversaire venue.

Alors que le cadavre disparut en poussière, il vit une petite chose briller à la place du cadavre. Le jeune élémentaliste se leva et alla voir. C’était une pièce d’or. C’était donc ça que les explorateurs appelaient « loot » ? Des objets laissés par les monstres ?
Klaus ramassa la pièce et la rangea en continuant sa route, observant les environs, déterminant les dangers possibles ; baies mortelles, eau toxique, sable mouvant.
Il était évident que beaucoup de monde ont péril entre ces murs, c’était normal, presque inévitable, et plus ils montent d’étages, plus le danger est grand.
Le jeune homme s’arrêta entre deux arbres d’une forêt, entendant des bruits étranges. Comme des frottements. Prudent, l’élémentaliste passa sa tête derrière l’arbre pour voir qui pouvait provoquer des frottements aussi bruitant. Mais il se recacha immédiatement lorsqu’il découvrit que c’était un ours qui se frottait le dos sur un arbre non loin de lui. Klaus respira doucement. Calme, il fallait être calme. Mais comment être calme lorsque l’on entend des grognements se rapprocher de nous ?
L’ours marcha tout près de Klaus qui ne bougeait pas d’un cil, respirait le plus faiblement possible pour que l’ours ne remarque pas sa présence. Il ne savait pas s’il était de taille face à cette bête.
Malheureusement, l’ours se retourna violemment et donna un coup de patte des plus féroces vers la tête de Klaus qui esquiva avec une agilité hors pair et fit une roulade pour faire face à l’animal. Debout sur ses pattes arrière, l’ours était vraiment imposant.
Klaus défila son adversaire du regard. Il n’avait pas peur. Il ne connaissait plus la peur. Il ne manquait pas de courage, il manquait de force, il devait en gagner, il devait devenir plus fort.
Les yeux du jeune homme s’enflammèrent de nouveau et il commença à créer une boule de feu, mais l’ours, furieux, se rua sur lui et il n’eut pas le temps de la lancer que l’animal le percuta et l’envoyer manger le sol un peu plus loin jusqu’à se cogner contre un rocher. Klaus cracha du sang sous le choc de l’impact.
Bon sang, pourquoi était-il si faible ? C’était si rageant !
Hors de lui, il se releva et ses yeux flamboyèrent davantage. Tout son corps se mit à flamboyer d’ailleurs. D’un geste de la main, le rocher où il s’était cogné se souleva de terre. Le rocher était si gros qu’il du utiliser ses deux mains, et, avec une rage impressionnante, il envoya ce rocher vers l’ours. L’énorme rocher percuta de plein fouet le mammifère qui tomba, sonné. Klaus serra les poings et le feu autour de lui grandit dans les airs. Il écarta les bras et toutes les flammes se rejoignirent au dessus de lui, formant une sphère de feu. Lorsque l’ours reprit ses esprits, il était trop tard, la sphère de feu vint lui exploser au visage, le carbonisant sur le champ. Klaus regarda les flammes s’éteindre progressivement jusqu’à devenir cendre et disparaitre.
Puis, épuisé, ses jambes de lâchèrent de nouveau et il tomba sur les genoux. Il reprit sa respiration, et resta ainsi, incapable de se relever, pendant de longues minutes durant.
Même s’il n’avait tué que deux monstres, Klaus était à bout de forces et préféra rentrer. Il aura tout le temps de revenir ici pour devenir plus fort …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un feu ardent ... [SOLO][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arrivé a Jadielle...Mouillé...(Solo) [TERMINÉ]
» Un soupir vient souvent d'un souvenir ... [solo, terminé]
» Un anniversaire, une nostalgie [Solo] [Terminé]
» Enfin une issue [SOLO] (terminé)
» Série de meurtre en Mavreah [Rp solo terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Dungeon :: L'Administration :: Archives-